4 conseils pour calculer le BFR de son Business Plan

Le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) est une donnée clé du business plan financier d’une entreprise. En effet, parmi les start-ups qui échouent dans les 3 premières années de leur existence, une bonne partie estiment tout simplement mal leur BFR dans leur business plan.

En général, le BFR se calcule à partir du bilan prévisionnel en reprenant notamment le montant des stocks, des créances clients, et des dettes d’exploitation.

Au sein du business plan financier, on trouve le BFR dans le tableau de flux de trésorerie, exprimé sous forme de variations entre différentes périodes.

Le calcul du BFR prévisionnel doit se faire de manière précise et réaliste pour chaque projet, qu’il s’agisse d’une création d’entreprise, d’une reprise d’entreprise, ou d’une accélération de l’activité. Pour cela, il convient de repartir des hypothèses clés concernant le délai de paiement des clients, le délai de règlement des fournisseurs, et les achats de stocks.

Le calcul doit en effet tenir compte des flux de trésorerie entrants et des flux de trésorerie sortants, ainsi que de leurs éventuels décalages dans le temps par rapport à la comptabilité.

Vous l’aurez compris, mal estimer (ou oublier d’estimer) son BFR prévisionnel conduira très probablement à une mauvaise estimation des flux de trésorerie réels à venir, et pourra donc mettre l’entreprise en danger en l’exposant à des découverts bancaires. Découvrez nos conseils pour bien calculer le BFR de son business plan et éviter ce genre de problèmes..

Sommaire

fygr-blog-article-4-conseils-pour-calculer-le-bfr-de-son-business-plan-image-1

1. Définir les éléments déterminants du BFR pour l’entreprise

Avant d’estimer le BFR prévisionnel dans le business plan financier de son projet, il est important de commencer par identifier les éléments déterminants du BFR pour l’entreprise.

Le calcul du BFR d’exploitation se fait en général à partir des éléments suivants :

  • les stocks ;
  • les créances clients ;
  • les dettes fournisseurs.

New call-to-action

 

C’est donc a priori parmi ces éléments qu’il faudra regarder afin d’identifier les facteurs clés du BFR pour l’entreprise.

Le BFR varie souvent en fonction des stades de développement de votre entreprise. Pour estimer le BFR initial, il faudra déterminer le niveau de stock nécessaire pour faire fonctionner votre entreprise au cours de la première année d’exercice, en incluant notamment les matières premières, le matériel et les produits finis.

A cela, il faudra ajouter les créances clients, c’est-à-dire l’ensemble des sommes dues par les clients de l’entreprise à un instant donné. Une fois la somme des stocks et des créances clients établie, on va lui soustraire le montant des dettes fournisseurs, à savoir les montants dues aux fournisseurs de la société et qui n’ont pas encore été réglées.

Les tableaux financiers doivent généralement établir une projection sur 3 à 5 ans. Les années suivantes, vous établirez donc un BFR prévisionnel à partir des niveaux de stocks, créances clients et dettes fournisseurs prévisionnels qui auront été prévus au sein du bilan prévisionnel

 

fygr-blog-article-4-conseils-pour-calculer-le-bfr-de-son-business-plan-image-2

2. Estimer et poser des hypothèses réalistes concernant les différents éléments du BFR

Vous savez maintenant comment calculer correctement le BFR de votre business plan. Il est important que chaque élément du calcul du BFR soit estimé de manière réaliste. Pour cela, vous allez poser des hypothèses.

Pour estimer les niveaux de stocks de manière réaliste, vous devez prendre en compte le délai de rotation des stocks, c’est-à-dire le nombre de fois que les stocks doivent être renouvelés au cours d’une période donnée. Pour estimer cette donnée, vous pouvez vous référer à la concurrence et aux normes dans votre secteur. A partir de ce ratio, vous serez en mesure d’estimer le niveau de stocks prévisionnel.

Par ailleurs, le montant du stock peut également être estimé de manière réaliste en fonction de la quantité minimale dont vous avez besoin pour répondre à la demande de vos clients. Pour estimer cette donnée, il faudra là encore vous référer à votre étude de marché, réalisée en début de business plan.

Pour estimer de manière réaliste les créances clients, vous devez vous prendre une hypothèse crédible sur les délais de règlement clients (DSO). Le DSO est le délai de paiement moyen que vous allez accorder à vos clients, entre l’émission de la facture de vente et la date de paiement du client. Pour parvenir à une hypothèse réaliste, vous pouvez vous référer aux indicateurs moyens que vous trouverez sur votre marché.

De même, pour estimer de manière cohérente les dettes fournisseurs, il faudra se baser sur les délais de règlement fournisseurs (DPO), qui sont les délais entre l’émission de la facture d’achat par votre fournisseur et le paiement de cette facture par votre entreprise. Pour estimer précisément ce délai, vous pouvez contacter vos futurs fournisseurs.

Le décalage entre le paiement des fournisseurs et l’encaissement du paiement des clients peut engendrer un besoin de financement, c’est en partie pour cela qu’il est important de calculer son BFR lors de la préparation du business plan.

 

fygr-blog-article-4-conseils-pour-calculer-le-bfr-de-son-business-plan-image-3

3. Modéliser le bilan prévisionnel… uniquement si cela est utile pour vous

Une erreur commune lors de l’établissement du business plan consiste à chercher à modéliser un bilan prévisionnel à tout prix, même si cela n’est pas pertinent pour son entreprise. Les documents financiers sont là pour appuyer la rentabilité future de votre entreprise et vous donner un aperçu de vos besoins en financement.

Si vous êtes une entreprise de services par exemple et que les notions de stocks et de délais de paiement ne sont pas importantes pour votre entreprise, il n’est pas forcément utile de chercher à modéliser un bilan prévisionnel (sauf si votre interlocuteur vous le demande explicitement).

 

fygr-blog-article-4-conseils-pour-calculer-le-bfr-de-son-business-plan-image-4

4. Calculer le BFR dans un onglet séparé avant de l’intégrer dans le plan de trésorerie

Dernier conseil pour calculer le BFR prévisionnel de son business plan : isoler le calcul du BFR au sein d’un onglet dédié de votre tableur, et l’intégrer dans le plan de trésorerie global une fois calculé. Vous effectuerez le calcul plus simplement de cette manière.

 

Contactez un de nos experts, afin d’en savoir plus sur l’utilisation de la plateforme ou l’accompagnement à la création de business plan. Vous bénéficierez de l’écoute et des conseils d’un professionnel du sujet et d’un essai gratuit, sans engagement.

ESSAI GRATUIT