Bilan Financier : Définition, Intérêt et Analyse

Le bilan comptable est une photo à l’instant T du patrimoine et des dettes de votre entreprise. Or, votre banquier vous parle, lui, de bilan financier. On pourrait s’y perdre ! Dans ce guide, vous allez découvrir les clés pour comprendre et lire un bilan financier. Définissons-le. Regardons quel est son rôle essentiel et comment se présente sa structure type.

Sommaire

1 - C’est quoi un bilan financier ?

Le bilan financier se distingue du bilan comptable et du bilan fonctionnel, même s’il contient aussi les informations de base de la comptabilité. Sa présentation différente poursuit un objectif bien précis. Faisons le point.

1.1 - Définition d’un bilan financier : une présentation destinée aux banquiers et investisseurs

Le bilan financier adopte une présentation particulière des postes comptables afin d’éclairer les établissements de crédit ou investisseurs sur la solvabilité et la liquidité de votre entreprise. Nous allons détailler ces deux notions essentielles dans la suite de l’article. En synthèse, ce qui importe d’abord aux organismes prêteurs, c’est votre capacité à rembourser vos dettes.

1.2 - Différence entre bilan comptable et bilan financier

À la clôture de votre exercice, le bilan comptable constitue un cliché instantané de la situation à date, selon le principe de la continuité d’exploitation :

  • De vos actifs (c’est-à-dire votre patrimoine), vos investissements immobiliers, matériels, logiciels, stocks, encours clients, placements et disponibilités en banque.
  • De vos passifs, donc les capitaux qui vous appartiennent (capital, compte de l’exploitant, réserves accumulées, résultat de l’année) et les dettes.

Le bilan financier expose les données des documents comptables sous un autre angle : il classe les actifs par ordre de liquidité et les passifs selon leur exigibilité.


Vous entendrez parfois parler d’approche liquidative. Ainsi, cette présentation financière passe en revue tous les éléments du bilan comptable et procède à des retraitements éventuels si nécessaire.

1.3 - Un bilan obtenu après des retraitements de la comptabilité

Divers reclassements s’opèrent pour passer d’un bilan comptable à un bilan financier. Voici quelques exemples concrets pour illustrer ce travail de retraitement :

  • La part bloquée des comptes courants d’associés constitue une dette à long terme, qui doit figurer en haut du bilan passif dans les capitaux permanents.
  • À l’actif, un dépôt et cautionnement dont le remboursement interviendra sous 12 mois se reclasse en actif à court terme et non pas en immobilisations.
  • Les postes de l’actif comme les frais d’établissement ne présentent pas de valeur marchande et sont donc à éliminer dans une optique liquidative.

2 - Quel est le rôle d’un bilan financier ?

La traduction de la comptabilité d’une entreprise sous la forme d’un bilan financier est destinée à faciliter la lecture de la solvabilité et de la liquidité ainsi que de sa structure financière. Voici ce que les financeurs de votre société vont y puiser pour leur analyse financière.

2.1 - Une lecture financière de la solvabilité des entreprises

La mesure de la solvabilité constitue une approche fondamentale pour un organisme qui s’apprête à vous accorder un crédit. Cette notion repose sur des concepts de bon sens finalement.

2.1.1 - Définition de la solvabilité

Pour un particulier ou une entreprise, cette notion de solvabilité recouvre exactement la même chose. C’est la capacité à faire face à ses dettes grâce à ses actifs, son patrimoine.

Pour l’apprécier, l’analyste financier d’un établissement de crédit procède à la lecture des actifs et passifs selon le degré de liquidité et d’exigibilité.

2.1.2 - La liquidité des actifs et l’exigibilité du passif : exemple pratique

Prenons un exemple concret de bilan financier classé par liquidité de ses actifs et exigibilité de ses passifs.

Templates - Illustrations techniques (4)

Faites le calcul. Ce bilan financier montre la possibilité de rembourser toutes les dettes hors comptes courants d’associés bloqués (300) avec la trésorerie disponible ainsi qu’une partie des actifs circulants, soit 400. Cette entreprise présente une bonne situation financière. Elle est solvable. Ainsi, elle n’a pas besoin de vendre ses immobilisations, son outil de production donc, pour honorer ses dettes.

2.2 - Une approche de la liquidité des entreprises

La liquidité d’un actif est sa capacité à être mobilisé rapidement si nécessaire. Revendre des placements par exemple s’effectue plus vite que la cession d’un terrain ou de parts dans une société filiale.

2.2.1 - Définition des ratios de liquidité

Plusieurs ratios utilisent les données du bilan financier afin d’évaluer la liquidité d’une entreprise. Vous entendrez peut-être parler de liquidité générale, immédiate ou restreinte. Nous allons nous focaliser sur le premier de ces outils de mesure de la liquidité.

2.2.2 - La liquidité générale de l’entreprise

Avec ce ratio, vous mesurez votre faculté à rembourser toutes vos dettes à court terme avec vos actifs à court terme. Il se calcule en divisant le total des actifs à moins d’un an par le total des passifs à moins d’un an. Avec notre exemple de bilan financier exposé au point précédent, on obtient donc le ratio de liquidité générale suivant :

Ratio de liquidité générale

Un ratio supérieur à 1 correspond à une entreprise en bonne santé financière pour un établissement bancaire qui examine son bilan financier.

New call-to-action

3 - Quelle est la structure du bilan financier ?

Un bilan comporte toujours les mêmes éléments sous forme de tableau avec l’actif et le passif. Cette présentation normée aide l’analyse et le calcul des ratios de solvabilité et de liquidité à la fin de chaque exercice comptable.

3.1 - Une présentation visuelle du patrimoine et des dettes

Par son format structuré avec les grandes masses en euros du passif comme de l’actif, le bilan financier aide à la gestion de l’entreprise et à la prise de décision des investisseurs. Ses différents éléments se schématisent aisément pour une meilleure compréhension de l’équilibre financier. L’écart entre les capitaux permanents et l’actif long terme s’appelle le fonds de roulement. Pour une gestion saine de l’entreprise, il doit être positif.

bilan actif et passif

 

3.2 - L’actif du bilan financier : emplois stables et emplois circulants

Les données financières se rangent par ordre croissant de liquidité. Le haut du bilan financier s’appelle actif à long terme, emplois durables ou emplois stables. Vous percevez bien que ces éléments risquent de ne pas se monnayer rapidement.

Inversement, le bas de l’actif correspond aux postes relativement liquides, voire à de l’argent présent sur le compte bancaire, votre trésorerie donc. On utilise alors pour les stocks et créances l’expression d’actif circulant court terme.

3.3 - Le passif du bilan financier : ressources stables et ressources circulantes

Le bilan financier passif se compose des capitaux permanents et du passif circulant. Là encore, vous retrouvez des termes de gestion très parlants. La notion de « permanent » sous-entend que ces éléments financiers présentent un caractère durable pour l’entreprise. Aucun remboursement ne s’impose dans un délai court. Le bas du passif correspond en revanche aux données à payer avant un an, donc nettement plus exigibles et circulantes.

Avec ce guide, vous voilà prêt pour échanger de manière professionnelle avec vos investisseurs ou banquiers. Retenez qu’ils vont procéder au calcul du bilan financier à partir de vos documents comptables annuels, afin d’analyser votre solvabilité ainsi que les ratios de liquidité.

 

Vous voulez rejoindre les heureux utilisateurs de Fygr ? Rien de plus simple : créez votre compte, et bénéficiez d’une période d’essai gratuite et sans engagement de 7 jours :

ESSAI GRATUIT

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre outil intelligent destiné à l’amélioration de vos finances, garantissant un gain de temps et de sérénité aux dirigeants d’entreprises, contactez nous :

💌 hello@fygr.io

📞 01 76 50 33 88