Comment calculer la marge de sécurité de son entreprise ?

L’épidémie de Covid-19 l’a montré, la vie des entreprises est soumise à de nombreux aléas ! 

Parfois prévisibles, parfois inattendus, ces aléas peuvent avoir des conséquences directes sur le fonctionnement de l’entreprise et sur son chiffre d’affaires. À terme, il est même possible qu’ils aient des conséquences sur la rentabilité - voire la pérennité - de la société. 

De tels aléas peuvent avoir différentes sources :

  • L’émergence d’une nouvelle concurrence ;
  • Des éléments conjoncturels (par exemple : la crise sanitaire de la Covid-19, la guerre en Ukraine, etc.) ;
  • Des facteurs stratégiques (par exemple : la météo, pour certains secteurs d’activité) ;
  • L’évolution des pratiques des consommateurs (par exemple : l’arrivée du commerce en ligne) ; 
  • Etc. 

Pour qualifier ces fluctuations qui représentent un risque pour la santé financière des entreprises, on parle de « risques d’exploitation ». 

S’il n’est pas toujours possible d’anticiper ces risques (une pandémie, par exemple), il est néanmoins envisageable - et souhaitable ! - de les prévenir. L’un des meilleurs outils pour le faire est de calculer la marge de sécurité de son entreprise.

Qu’est-ce que la marge de sécurité d’une entreprise ? À quoi sert-elle et comment la calculer ? Voici les quelques questions auxquelles vous propose de répondre cet article.

Sommaire

1. Qu’est-ce que la marge de sécurité ?

Il existe plusieurs ratios financiers qui permettent d’assurer la pérennité d’une entreprise et d’anticiper les risques d’exploitation. Les deux principaux sont la marge de sécurité et le seuil de rentabilité.

 

1.1 La marge de sécurité

La marge de sécurité correspond à la perte potentielle de chiffre d’affaires que peut subir une entreprise sans devenir déficitaire

Si la société connaît des perturbations dans son fonctionnement qui ont pour conséquence de diminuer ses revenus, la marge de sécurité permettra d’encaisser cette baisse sans que la viabilité de l’entreprise soit mise en jeu.

Pour le formuler autrement, il s’agit de la part du chiffre d’affaires réalisée une fois le seuil de rentabilité franchi, c’est-à-dire une fois que les coûts fixes et variables ont été amortis.

Sa formule est donc la suivante :

Marge de sécurité = Chiffre d’affaires – Seuil de rentabilité

ESSAI GRATUIT

 

1.2 Quelle différence entre marge et indice de sécurité ?

Il faut distinguer marge de sécurité et indice de sécurité

La marge de sécurité est exprimée en valeur absolue (il s’agit d’un certain montant). 

L’indice de sécurité, lui, est exprimé en valeur relative (il s’agit d’un pourcentage). Il correspond à la marge de sécurité rapportée au chiffre d’affaires de l’entreprise. Plus il est élevé, moins l’activité est risquée. 

Sa formule est la suivante :

Indice de sécurité = marge de sécurité / chiffre d’affaires

 

1.3 Seuil de rentabilité

Comment calculer la marge de sécurité pour son entreprise _ - 3

À l’inverse de la marge de sécurité, le seuil de rentabilité correspond au niveau critique en-dessous duquel l’entreprise est en situation de perte. 

Il s’agit du chiffre d’affaires minimum requis pour que l’entreprise couvre l’ensemble de ses charges, sur une période donnée. 

Ces charges sont :

  • des charges fixes (par exemple : loyer, salaires, assurances) ; 
  • des charges variables (liées au niveau d'activité de l’entreprise). 

Une fois ce palier atteint, l’entreprise rentre dans ses frais et on peut la considérer comme rentable (c’est pourquoi on parle de « seuil de rentabilité »). Il est donc essentiel de bien surveiller cet indicateur qui permet d’évaluer la bonne santé financière de son entreprise.

En somme, lorsque le chiffre d'affaires de l'entreprise n'atteint pas le seuil de rentabilité, elle est en situation de déficit ; lorsqu'il le dépasse, elle est en situation de bénéfice. Lorsqu’elle atteint le seuil de rentabilité on dit qu’elle est au point mort : elle est alors en situation d’équilibre.

Le seuil de rentabilité et la marge de sécurité sont deux indices différents, mais ils sont étroitement liés. C’est seulement une fois que l’on connaît son seuil de rentabilité qu’il est possible de calculer la marge de sécurité de l’entreprise.

 

2. Quel est l'intérêt de calculer la marge de sécurité de sa société ?

 

Connaître la marge ou l’indice de sécurité permet d’anticiper les risques d’exploitation d’une entreprise. Ces risques se concrétisent par des fluctuations du chiffre d’affaires, qui peuvent menacer le bon fonctionnement de l’entreprise, voire sa survie. 

La marge de sécurité offre à la société une marge de manœuvre pour mettre en place, en urgence, des actions nécessaires à sa viabilité.

Toutefois, la marge de sécurité n’est pas seulement un outil de court terme. À moyen et long termes, elle permet d’analyser et d'ajuster des prévisions financières et de prendre des décisions stratégiques.  Par exemple :

  • Adapter la production de biens ou services selon leur rentabilité ;
  • Optimiser les coûts liés à la logistique ;
  • Déterminer la capacité d’investissement et d’innovation de la société ;
  • Etc.

Par ailleurs, il n’est pas toujours aisé de prévoir exactement le chiffre d’affaires que réalisera la société au bout d’une période donnée. 

On peut aussi voir la marge de sécurité comme la marge d’erreur que se laisse l’entrepreneur dans ses prévisions. Elle permet alors d’atténuer d’éventuelles erreurs de calcul sans nuire à la viabilité de l’entreprise. 

 

3. Comment calculer la marge de sécurité ? 

3.1 Calculer sa marge de sécurité

Comment calculer la marge de sécurité pour son entreprise _ - 2

Il est très facile de calculer la marge de sécurité d’une entreprise. Elle correspond à la différence entre son chiffre d’affaires et son seuil de rentabilité.

Pour rappel, elle se calcule selon la formule suivante :

Marge de sécurité = Chiffre d’affaires – Seuil de rentabilité

Pour effectuer ce calcul, il faut donc auparavant déterminer le chiffre d’affaires et le seuil de rentabilité de sa société.

 

3.2 Chiffre d’affaires et seuil de rentabilité

Déterminer le chiffre d’affaires d’une société est simple :  il s’agit de la somme des ventes des biens et services qu’elle propose.

Pour connaître son seuil de rentabilité, en revanche, il faut passer par un petit calcul, détaillé dans l'article suivant : Comment calculer le seuil de rentabilité ?
.

En résumé, ce seuil correspond au ratio entre les charges fixes et le taux de marge sur les coûts variables de la société. Il faut donc faire les calculs suivants pour parvenir au seuil de rentabilité :

Marge sur coûts variables = Chiffre d’affaires – Charges variables

Taux de marge sur coûts variables = Marge sur coûts variables / Chiffre d’affaires

Seuil de rentabilité = Charges fixes / Taux de marge sur coûts variables

Une fois le chiffre d’affaires déterminé et le seuil de rentabilité calculé, on peut procéder au calcul de la marge de sécurité.

 

3.3 Exemple

Une entreprise réalise un chiffre d’affaires d’1 000 000 €.

Son seuil de rentabilité est estimé à 750 000 €.

Quelle est la marge de sécurité de l’entreprise ? Quel est son indice de sécurité ?

  • Marge de sécurité = chiffre d’affaires – seuil de rentabilité

= 1 000 000 – 750 000

= 250 000

La marge de sécurité de l’entreprise est de 250 000 €. Cela signifie qu’elle peut enregistrer une baisse de chiffre d’affaires jusqu’à 250 000 € sans subir de pertes ; tant qu’une diminution égale à ce montant n’est pas atteinte, elle restera profitable.

  •  Indice de sécurité = marge de sécurité / chiffre d’affaires  

= 250 000 / 1 000 000

= 0,25

L’indice de sécurité de l’entreprise est de 0,25. Cela signifie que l’entreprise peut enregistrer jusqu’à 25 % de baisse du chiffre d’affaires tout en restant rentable.

 

3.4 Analyser le calcul de sa marge de sécurité 

Plus l’écart entre le chiffre d’affaires total et le seuil de rentabilité est important, plus la marge de sécurité est élevée et donc plus l’entreprise aura la capacité de faire face aux risques d’exploitation.

Pour résumer, plus la marge de sécurité est importante, mieux c’est. Il n’y a en revanche pas de marge ou d’indice de sécurité idéal à atteindre. Cela sera variable selon l’activité de l’entreprise, sa taille ou encore son secteur d’activité.

C’est à chaque entrepreneur de déterminer à quelle marge de sécurité minimale il souhaite parvenir, selon le contexte et les activités de sa société.

 

Conclusion

Calculer la marge de sécurité est essentiel à la prise de décisions stratégiques nécessaires et adaptées qui assureront la viabilité de sa société. Avec le seuil de rentabilité, c’est l’un des meilleurs indicateurs de la santé financière de l’entreprise.

Pour parvenir à la marge de sécurité d’une entreprise, il faut passer par plusieurs étapes :

  • Déterminer le chiffre d’affaires de l’entreprise, ainsi que ses charges fixes et ses charges variables ;
  • De là, on peut calculer le seuil de rentabilité de la société ;
  • Une fois le chiffre d’affaires et le seuil de rentabilité connus, on peut calculer la marge de sécurité, puis, si on le souhaite l’indice de sécurité de l’entreprise.

Utiliser un outil de suivi de trésorerie en ligne permet de suivre au mieux la marge de sécurité de son entreprise, puisqu’il permet d’accéder rapidement et facilement à ces différents éléments.

Fygr est une solution de suivi et prévision de trésorerie qui pourra vous aider dans cette démarche : ESSAI GRATUIT

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre outil intelligent destiné à l’amélioration de vos finances, garantissant un gain de temps et de sérénité aux dirigeants d’entreprises, contactez-nous :

💌 hello@fygr.io

📞 01 76 50 33 88