Comment calculer la variation du BFR et pourquoi ?

Le besoin en fonds de roulement (également appelé BFR) est l'un des indicateurs clés de la santé financière d'une entreprise. Faisant partie des données des tableaux de flux de trésorerie et tableaux de financement, il est important de comprendre le calcul de la variation du BFR. 

Sommaire

1. Qu'est-ce que la variation du BFR ?

La variation du besoin en fonds de roulement désigne la différence entre le montant du BFR en début d'exercice et lors de sa clôture

Le besoin en fonds de roulement correspond au montant dont une entreprise doit disposer afin de financer son cycle d’exploitation à court terme. Celui-ci l'aide à combler les décalages existants dans les flux de trésorerie après les décaissements (les dépenses) et les encaissements (les recettes) réalisés pour le compte de son activité.

La notion de BFR se base sur le fait qu’une créance n'est en général pas réglée immédiatement par le client. De même, les stocks de produits d'une entreprise ne sont pas vendus automatiquement après la production. Les articles seront stockés pendant une durée plus ou moins longue avant que les clients ne les achètent tous. Ce sont ces décalages qui vont créer des besoins financiers pour l'entreprise, qui devront être financés en attendant de récupérer ses fonds. En pratique, ce financement est possible grâce aux délais de remboursement négociés avec les fournisseurs, mais également grâce aux réserves de trésorerie de l’entreprise.

calcul bfr

ESSAI GRATUIT

 

2. Calculer la variation du besoin en fonds de roulement : comment procéder ?

Le calcul du BFR est effectué à partir des informations fournies par le bilan comptable. Il s'agit de la différence entre l'actif circulant et le passif circulant. On obtient ainsi la formule suivante :

BFR = Actif circulant — Passif circulant

La méthode de calcul complète du besoin en fonds de roulement prend en compte le montant des créances clients auquel s'ajoute le montant représenté par les stocks, le tout diminué du montant correspondant aux dettes fournisseurs. Soit :

BFR = Stocks + Créances clients (et autres créances) - Dettes (autres que les dettes financières) 

New call-to-action

Le BFR est considéré comme une ressource pour l'entreprise lorsque le résultat obtenu est négatif. Les secteurs de la restauration ou de la grande distribution sont de bons exemples de secteurs où le BFR est très souvent négatif. Ces entreprises procèdent la plupart du temps à des encaissements au comptant de leurs ventes, tandis qu'elles payent leurs fournisseurs avec un délai de règlement.

La variation de BFR est ensuite obtenue par la formule : 

Variation BFR = BFR Année N - BFR Année N-1.

3. Comment analyser une variation de BFR ?

L’analyse du besoin en fonds de roulement est d'une grande utilité pour les entreprises. Avant le démarrage de l'activité, c'est l'une des données de la partie financière du business plan dont l'estimation, bonne ou mauvaise, peut grandement influencer la survie ou non de l'entreprise.

En cours d'activité, le BFR renseigne sur la santé financière de l'entreprise tout au long de son développement. Quand le BFR explose, c'est le signe de difficultés financières actuelles ou futures pour lesquelles il faut rapidement trouver une solution. Le BFR doit donc être calculé et analysé de façon périodique. 

3.1 - Variation du BFR positive

Lorsque la variation du BFR est positive, cela signifie que le besoin en fonds de roulement au cours de la période a augmenté. Voici des explications potentielles : 

  • Le BFR de la société est structurellement positif, et la croissance de l’activité a donc engendré une augmentation du montant global du BFR, et donc une variation positive du BFR sur la période. 
  • La trésorerie est moins bien gérée qu’auparavant, ce qui a entraîné une augmentation du BFR alors que l’activité est restée constante. Dans un tel cas, il est important de vite corriger ces inefficiences opérationnelles. 

3.2 - Variation du BFR négative

Une variation de BFR négative signifie, à l’inverse, que le montant du BFR a diminué au cours de la période observée. Cela peut être dû à : 

  • Une baisse de l’activité qui engendre une diminution du BFR (lorsque le BFR est structurellement positif) ; 
  • Une meilleure gestion de trésorerie qui a engendré une amélioration du BFR (par exemple : un meilleur délai de recouvrement des créances clients, une diminution du niveau de stocks, etc.) 

3.3 - Variation du BFR nulle

Si la variation du BFR est nulle, cela signifie alors que le BFR est resté constant entre le début et la fin de la période observée.

calcul variation bfr

ESSAI GRATUIT

4. Pourquoi la variation du BFR affecte-t-elle les cash-flows prévisionnels ?

Le cash-flow prévisionnel représente l'ensemble des flux de trésorerie générés par l’activité d'une entreprise au cours d'une période donnée. Les analystes financiers observent le cash-flow pour apprécier la solvabilité et la pérennité des activités d'une société.

Calculé en repartant du résultat net, le cash-flow lié aux opérations aide ainsi à faire la synthèse entre la mesure de la rentabilité et l'aptitude de l'entreprise à optimiser son cycle d'exploitation, les délais de paiement notamment et la gestion des stocks. Voici la formule :

Cash-flow lié aux opérations = Résultat net de l'exercice + Dotations aux amortissements, dépréciation et provisions – Reprise sur dépréciations et provisions – Résultat exceptionnel – Variation du BFR.

 

Le résultat net fait référence à la profitabilité de l'entreprise, soit le profit réalisé au cours de la période concernée. Le cash-flow lié aux opérations fait quant à lui allusion aux flux de trésorerie réels, raison pour laquelle il est directement influencé par la variation du BFR.

ESSAI GRATUIT