Le guide ultime du tableau de trésorerie

Établir un tableau de trésorerie est le meilleur moyen de bien suivre ses flux de liquidités pour piloter au mieux son entreprise. Ce dernier donne en effet une idée claire de la santé financière du business et assure la pérennité de l’entreprise.

Mais qu’est ce qu’un tableau de trésorerie et comment mettre en place ? Quelles sont les bonnes pratiques à respecter ? Ce guide vous donne les meilleurs conseils à suivre !

Sommaire

Qu’est-ce qu’un prévisionnel de trésorerie sur Excel ?

Le tableau de trésorerie est un outil permettant de prévoir les dépenses et les recettes d’une entreprise. Il fournit ainsi une idée précise de la situation financière future de la société

Il porte généralement sur une période allant de 6 mois à 1 an, et est mis à jour en fonction des évolutions de l’activité.

Cet outil appréhende l’ensemble des flux de trésorerie générés par l’activité et mesure le solde de trésorerie mensuel. Le plan prévisionnel de trésorerie recense les encaissements (rentrées de trésorerie) et les décaissements (sorties de trésorerie) mensuels de l’entreprise.

Le plan prévisionnel ne prend en compte que les charges d’exploitation réellement décaissées et le chiffre d’affaires réellement encaissé pour chaque mois. Il faut ensuite le comparer aux flux réels, pour voir si l’on se rapproche ou non de ces prévisions.

 

New call-to-action

 

Pourquoi évaluer et prévoir ses besoins de trésorerie ?

 

Le guide ultime du tableau de trésorerie-1

 

Améliorer le processus de prise de décisions

Un tableau prévisionnel de trésorerie fournit des informations pertinentes au dirigeant et à l’expert-comptable, en leur permettant de prendre les meilleures décisions. Selon les niveaux des liquidités actuelles et dans les mois à venir, il peut ainsi choisir d’effectuer un investissement en toute conscience, sans que cette sortie de cash impacte l’entreprise et sa rentabilité future

Les liquidités disponibles de l’entreprise permettent de financer l’activité courante et de couvrir les dépenses nécessaires à son fonctionnement. Bien suivre la trésorerie permet ainsi de planifier sa stratégie au mieux pour optimiser la rentabilité, de payer les partenaires et faire face aux dépenses exceptionnelles.

 

Éviter la cessation de paiements et faire face aux risques

Suivre sa trésorerie grâce à un tableau de trésorerie assure à l’entreprise une meilleure visibilité et une capacité d’anticipation accrue. Anticiper les dépenses est primordial pour éviter la cessation de paiements et assurer ainsi la solvabilité de l’entreprise.

En effet, s’il est correctement réalisé, le prévisionnel de trésorerie permet d’anticiper les périodes d’activité plus creuses (notamment dans le cadre d’une activité cyclique) et de se constituer une trésorerie pour y faire face. 

En cas de crise, le tableau permet d’avoir une idée précise des ressources à portée de main.

 

Un outil au service d’une meilleure performance

Le tableau de trésorerie est également un bon moyen de motiver ses employés en leur donnant des objectifs clairs et transparents. 

Enfin, une bonne anticipation permet à l’entreprise d’optimiser l’allocation de sa trésorerie et de placer ses liquidités dans les meilleures conditions de rentabilité et de risque.

 

📌 Pas encore convaincu ? Découvrez notre article sur pourquoi mettre en place un tableau de suivi de trésorerie.

 

Comment construire un tableau de trésorerie ?

C’est simple ! Deux choix s’offrent à vous : construire le tableau sur Excel, ou utiliser un logiciel de trésorerie automatisé. Ce choix dépend surtout de vos ressources, de la taille de l’entreprise et de la complexité des flux à appréhender.

 

Un tableur Excel

Il est possible de créer un tableau de suivi de trésorerie sur Excel ou Google Sheets. Il convient alors de choisir une période de projection que l’on souhaite étudier et d’identifier tous les flux de trésorerie entrants et sortants à prendre en compte. 

Il est important d’être exhaustif et d’appréhender tous les flux entrants et sortants et de renseigner les montants les plus précis possible. Une attention particulière doit être portée sur les délais de paiement. Ces derniers ont en effet une incidence sur les encaissements et décaissements et les prendre en compte permet de faire ressortir au mieux les décalages de trésorerie et les besoins en fonds de roulement afférents.

Lorsque l’on construit le tableau de trésorerie, il est important d'avoir en tête les éléments suivants :

  • Il faut retenir les achats et les ventes en TTC, et non en hors taxes. 
  • Il faut ainsi inclure la TVA encaissée et déductible.
  • De plus, il est important de prévoir une sortie de trésorerie mensuelle pour le paiement des salaires nets,
  • Ainsi qu’une sortie de trésorerie mensuelle ou trimestrielle pour le paiement des charges sociales,
  • Sans oublier les impôts et différentes taxes.

Alors que certains postes sont difficiles à anticiper, il est possible de recourir à des estimations mais il est important de rester en cohérence avec l’évolution de l’activité. En cas de croissance et si la situation s’y prête, il est possible de prévoir des investissements futurs dans la projection, comme la rémunération d’un ou plusieurs nouveaux salariés par exemple.

Recourir à des outils comme un tableur Excel ou Google Sheets pour construire son tableau de trésorerie est intéressant car ces outils sont gratuits. Toutefois, leur utilisation peut s’avérer assez complexe, surtout pour ceux qui n’ont pas ou peu de compétences en modélisation financière. Il doit également être mis à jour manuellement et de façon régulière pour être vraiment pertinent.

New call-to-action

 

Un logiciel de gestion de trésorerie

Moins laborieux qu’un tableur, le logiciel de gestion de trésorerie est une solution populaire pour gérer et analyser sa trésorerie. Une solution logicielle élabore en effet un tableau de trésorerie de manière intuitive et rapide en synchronisant ses systèmes avec le compte bancaire de l’entreprise. 

Le logiciel fournit également un suivi automatisé et vous évite ainsi de mettre à jour manuellement le tableau de manière périodique. De plus, ces logiciels proposent de nombreuses fonctionnalités et permettent de pousser l’analyse et d’identifier. Ils sont adaptés aux entreprises disposant de mouvements de trésorerie complexes, surtout s’il existe un grand nombre de factures et de flux de liquidités à prendre en compte. 

 

📌 Pour en savoir plus, découvrez notre top 5 des logiciels de trésorerie en France.

 

ACCÉDER AU MODÈLE 

 

Les bonnes pratiques dans la construction et l’étude du tableau de trésorerie

 

Un tableau de trésorerie sur tableur doit être actualisé régulièrement 

Si vous avez opté pour un tableau de trésorerie sur logiciel, vous n’avez pas à vous soucier de la mise à jour de ce dernier. En effet, grâce à l’Open Banking, le fournisseur de logiciel est directement connecté à votre compte bancaire et actualise automatiquement votre tableau prévisionnel

Toutefois, le tableau de trésorerie réalisé sur tableur nécessite d’être mis à jour manuellement régulièrement. En effet, votre prévisionnel de trésorerie repose sur des hypothèses qui évoluent et changent au cours du temps.

Dès que vous avez connaissance du changement de l’une de ces hypothèses, il est important de le refléter dans votre prévisionnel de trésorerie pour qu’il reste pertinent. Ainsi, une baisse ou une hausse de certains encaissements, l’augmentation de postes de coûts sont autant de facteurs qui impactent votre prévisionnel de trésorerie.

 

Un tableau de trésorerie doit se fonder sur des hypothèses raisonnables et intégrer des indicateurs clés de performance

Dans la réalisation de votre tableau prévisionnel, il convient de se rapprocher le plus d’une situation réelle et probable. En effet, ne pas réussir à se rapprocher du prévisionnel de trésorerie est à la fois un facteur de démotivation de vos équipes, mais nuit également à votre crédibilité auprès de vos investisseurs ou banquiers. A l’inverse, besoin de miser sur des hypothèses trop basses pour les surpasser en permanence. 

Enfin, pour anticiper au mieux les besoins de trésorerie, il peut être intéressant de choisir et de mettre en place des indicateurs clefs de performance et de reporting financier. Prévoir le chiffre d’affaires en fonction du ratio de conversion de leads peut ainsi permettre d’identifier plus facilement de potentiels futurs besoins de trésorerie. 

La santé financière d’une entreprise repose sur la gestion de ses flux financiers. Dès lors, avoir une vue claire et précise sur sa trésorerie s’avère primordial pour le dirigeant. Établir un tableau de trésorerie est ainsi primordial pour bien piloter l’entreprise.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre outil intelligent destiné à l’amélioration de vos finances, garantissant un gain de temps et de sérénité aux dirigeants d’entreprises, contactez-nous :ESSAI GRATUIT

💌 hello@fygr.io

📞 01 76 50 33 88