Rapprochement bancaire : comment le mettre en œuvre ?

Le rapprochement bancaire est un outil de gestion de trésorerie. Sa mise en place permet de s’assurer de la conformité des flux financiers enregistrés dans vos comptes et vous apporte une visibilité sur votre trésorerie. Essentiel pour prendre un temps d’avance sur vos différents projets !

Envie d’en savoir davantage sur le rapprochement bancaire et découvrir comment le mettre facilement en œuvre ? Lisez cet article.

Sommaire

 

1. Qu’est-ce que le rapprochement bancaire ?

Le rapprochement bancaire est une opération qui consiste à mettre en cohérence les opérations comptables enregistrées dans votre livre des comptes et vos relevés bancaires.

En effet, deux raisons principales peuvent être à l’origine d’incohérences entre vos registres comptables et vos relevés bancaires :

  • Des erreurs ou des omissions dans le processus de suivi de trésorerie
  • Une désynchronisation entre les dates de comptabilisation d’un flux financier dans vos registres et les dates effectives d’encaissement ou de décaissement sur les relevés bancaires

Les erreurs ou omissions peuvent être de nature diverse :

  • erreurs de saisie,
  • doublons,
  • prélèvements bancaires imprévus et non signalés,
  • oublis de frais bancaires, entrée d’argent omise,
  • justificatifs manquants

 

📌 Pour en savoir plus sur ces éventuelles erreurs, consultez ce lien.

 

Les erreurs peuvent également provenir des banques ! Il est donc indispensable de mettre en place un processus de mise en cohérence des différents documents comptables. Le rapprochement bancaire répond à cet objectif.

Concernant la désynchronisation entre les dates d’enregistrement sur les différents documents, un exemple simple permet de cerner l’origine de cette contrainte : en général, la comptabilité de votre entreprise enregistre l’émission d’un règlement à la date de la signature du chèque tandis que la matérialisation de ce flux financier sera inscrite dans les relevés bancaires à la date de réception du chèque par le destinataire.

Ainsi le rapprochement bancaire va très concrètement consister à comparer le compte 512 de la comptabilité de votre entreprise avec vos relevés bancaires

Le compte 512 est en effet la représentation du compte bancaire : la banque étant débiteur de l’entreprise, les montants inscrits au crédit dans les relevés bancaires apparaissent de manière symétrique au débit dans le compte 512. 

Ce processus révèle ainsi les éventuelles différences de soldes entre vos relevés bancaires et vos registres comptables en mettant en évidence les anomalies dans votre trésorerie.

 

ESSAI GRATUIT

 

2. Quand faire un rapprochement bancaire ?

La fréquence idéale d'exécution des rapprochements bancaires varie selon la taille de l'entreprise et son secteur d'activité. Ce processus peut en effet s'avérer fastidieux lorsque le volume des transactions financières réalisé devient trop important. 

Ainsi, pour les grandes entreprises ou celles caractérisées par des mouvements de capitaux importants, des rapprochements bancaires mensuels s'avèrent nécessaires pour éviter toute surcharge. 

A cet égard, leur mise en œuvre est aisée puisque les banques émettent des relevés de compte mensuels. Pour les entreprises caractérisées par des volumes transactionnels plus faibles, des rapprochements bancaires trimestriels ou semestriels peuvent d’avérer suffisant.

 

3. Quelles sont les principales étapes du rapprochement bancaire ?

Comment faire un rapprochement bancaire (2)

3.1 - Regrouper la documentation nécessaire

Afin de procéder au rapprochement bancaire, il convient de réunir les documents suivants :

  • Extrait de votre compte 512 ;
  • Relevés de compte
  • Dernier état de rapprochement bancaire
  • Justificatifs de flux de trésorerie : souches de chèques, remises d’espèces et de chèques, preuves de virements, etc.

3.2 - Le lettrage comptable

Pour bien démarrer, les comptes sur lesquels s’appuient le rapprochement bancaire doivent être équilibrés. Par conséquent, il faudra vérifier que les soldes de départ de votre compte 512 et votre compte bancaire soient bien identiques.

Si ce n’est pas le cas, il faudra alors réaliser un rapprochement bancaire sur la période précédente. Pour ceux qui souhaitent passer pour des experts du sujet, sachez que l’on dit habituellement que cette étape consiste à « lettrer » les soldes.

3.3 - Le pointage des opérations

Le pointage est l’étape clé du processus de rapprochement bancaire. C’est également la plus fastidieuse. 

Elle consiste à croiser les données de votre compte 512 et du compte bancaire, c’est-à-dire faire correspondre chaque mouvement inscrit dans votre relevé bancaire à son équivalent dans le compte 512.

Il faudra ainsi contrôler :

  • Au débit : les virements reçus, les remises de chèques, les remboursements de frais, les dépôts d'espèces
  • Au crédit : les retraits d’espèces, les virements émis, les lettres de change, les paiements par carte bancaire.

Cette étape permet notamment de retracer les erreurs de saisie et les éventuels oublis.

 

3.4 - Le calcul des soldes rapprochés

Cette étape consiste à vérifier la concordance des soldes (ou au contraire constater une différence de solde). A l'issue du processus de pointage des opérations, vous pouvez calculer le solde final des deux comptes.

La différence observée représente une anomalie qu’il faudra corriger pour uniformiser vos registres comptables et vos relevés bancaires. C’est l’objet de l’étape suivante.

 

3.5 - La correction et l’ajustement des comptes

Si une différence est effectivement constatée à l’issue du calcul des soldes, il faut mettre en œuvre diverses méthodes de correction afin de faire concorder les deux comptes :

  • Correction des erreurs de saisies ou omissions
  • Mise à jour des documents manquants (factures, etc.)
  • Relance des créances en cours
  • Mise en œuvre des procédures de recouvrement si nécessaire (notamment en cas de flux financiers frauduleux)

Pour en savoir plus, découvrez cet article : https://www.compta-facile.com/l-etat-de-rapprochement-bancaire/

New call-to-action

 

4. Comment remplir un tableau de rapprochement bancaire ? 

Remplir un tableau de rapprochement bancaire n’est pas compliqué, à condition d’être rigoureux et de respecter la méthode suivante :

 

4.1 - Calcul du rapprochement bancaire 

  • Dans sa conception, il faut imaginer que le tableau global de rapprochement bancaire peut-être divisé en deux sous-tableaux chacun composé de deux colonnes. Ces deux sous-tableaux représentent respectivement votre comptabilité (compte 512) et votre relevé bancaire. Ils doivent être présentés de manière symétrique afin de faire concorder les mouvements financiers.
  • La première ligne de votre tableau doit retranscrire les soldes initiaux de vos 2 comptes (solde du relevé bancaire (a) et solde du compte bancaire 512 en comptabilité (b)).
  • Pour chacun des comptes, il faut inscrire les opérations financières qui n’ont pas encore été retracées :

o   Opérations (débits et crédits) inscrites sur votre relevé bancaire mais qui n’apparaissent pas dans vos livres comptables, dans le tableau de gauche (votre comptabilité)

o   Opérations enregistrées dans vos registres comptables en tant qu’opérations bancaires et n’apparaissant pas sur le relevé bancaire, dans le tableau de droite  

o   Pour chaque ligne ajoutée, assurez-vous de bien croiser les opérations entre le compte 512 et le relevé bancaire. Ainsi, chaque opération inscrite dans l’un des tableaux doit avoir un équivalent dans l’autre compte.

  • Vous êtes désormais en mesure de consolider les soldes de chacun des sous-tableaux (solde bancaire théorique (c) d’un côté et solde indiqué dans le compte banque de votre comptabilité (d))
  • Vous devez maintenant calculer le solde comptable attendu, grâce à la formule : a + d – c
  • Enfin, vous pouvez obtenir l’écart de solde qui est l’information que nous recherchons. En notant « e » le solde comptable attendu (obtenue lors de l’étape précédente), l’écart de solde est calculé d’après la formule suivante : b – e

4.2 - Régularisation afin d’obtenir l’état de rapprochement bancaire

Cette seconde étape consiste à vérifier, ligne par ligne, la correspondance entre les deux comptes. 

Vous devrez ainsi contrôler si les éventuelles incohérences observées ont pour origine un déphasage entre enregistrement d’opérations bancaires et inscription des opérations dans le compte 512 ou si elles sont liées à des erreurs de saisie ou des doublons.

 

📌 Pour accéder à une démonstration plus complète de rapprochement bancaire, consultez ce lien : Rapprochement bancaire : définition, exercice, modèle pdf, excel... (journaldunet.fr)

 

5. Comment utiliser Fygr pour faire votre rapprochement bancaire ? 

Conscient de l’importance du rapprochement bancaire mais également de son caractère chronophage, nous avons développé chez Fygr un outil qui va changer votre approche de votre trésorerie !

Cet outil a vocation à simplifier la gestion de votre comptabilité en intégrant sur une unique plateforme différentes fonctionnalités, dont l’automatisation du rapprochement bancaire

Grâce aux algorithmes développés par Fygr, vous aurez à disposition une synthèse claire et totalement personnalisée de votre trésorerie, avec la possibilité de prendre connaissance du moindre détail de vos dépenses par catégorie.

La flexibilité de l’outil et son caractère personnalisable vous permettront d’explorer différents scénarios et de réaliser vos prévisionnels en toute sérénité.

 

📌 Pour en savoir plus sur l’utilité d’un prévisionnel de trésorerie, consultez notre article sur le sujet : À quoi sert un prévisionnel de trésorerie sur Excel ? (fygr.io)

 

La prise de décision et le financement de vos différents projets seront significativement facilités et vous donneront une longueur d’avance sur vos concurrents.

Grâce à un tel outil, vous profiterez ainsi de tous les avantages du rapprochement bancaire sans avoir à multiplier les outils de gestion de trésorerie que vous utilisez.

 

D’où l’intérêt d’utiliser un logiciel de gestion de trésorerie comme Fygr, pour faire ce suivi et cette analyse vite et bien !

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre outil intelligent destiné à l’amélioration de vos finances, garantissant un gain de temps et de sérénité aux dirigeants d’entreprises, contactez-nous :ESSAI GRATUIT

💌 hello@fygr.io

📞 01 76 50 33 88